Cet article fait partie de ma série pour débuter le zéro déchet.

Retrouve les autres articles ici.

Mon déodorant est l’illustration parfaite d’un geste éco-épanouissant. Il est simple, non toxique pour moi, l’eau ou la biodiversité, économique, accessible, élaboré avec un ingrédient multiusage facile à trouver, zéro déchet et, dans un sens, fait maison. Ca fait rêver, non ? Je vais te livrer le secret tout de suite.

La “recette” de mon déodorant :

– du bicarbonate de soude alimentaire*

* Il existe deux types de bicarbonate de soude dans le commerce:

  • le bicarbonate de soude alimentaire, comestible, qu’on peut utiliser pour la cuisine, la santé et l’hygiène et c’est celui utilisé dans cette recette;
  • le bicarbonate de soude technique, plus grossier, qui ne convient pas aux usages précédents et qui est plutôt utilisé pour le ménage.

Mon déodorant, c’est juste un peu de bicarbonate de soude.

C’est tout, et ça marche !

J’applique tout simplement un peu de bicarbonate prélevé avec le doigt sur une peau propre et légèrement humide (pour que ça “accroche”).

Le dosage est différent pour tout le monde et tu découvriras ce qui te convient par essai-erreur (comme toute chose nouvelle, on ne peut pas réussir du premier coup et on doit persévérer! C’est comme apprendre à marcher, lire, écrire, une nouvelle langue…).

Si ta peau est un peu irritée en cours de journée, c’est que tu en mets trop. Pour te situer, j’en applique l’équivalent d’une lentille par côté. (Mais si vraiment c’est trop agressif pour ta peau, ce qui peut arriver parce que nous sommes tous différents, n’insiste pas, le but n’est pas de te faire du mal.)

Ce déodorant est donc:

  • simple (il suffit d’un seul ingrédient qu’on peut trouver partout !)
  • économique (les quantités de bicarbonate à appliquer chaque jour sont MINIMES et le produit est peu onéreux!)
  • zéro toxique (le bicarbonate de soude alimentaire est comestible! Bien entendu, en respectant les doses.)
  • accessible (pas besoin de matériel ou de compétences particulières!)
  • zéro déchet, zéro plastique (il est présent dans la plupart des boutiques de vente alimentaire en vrac !)
  • une expérience enrichissante (il renforce la conviction que tu es capable de faire des choses qui changent le monde toi-même !)

A propos des huiles essentielles et de la noix de coco

 

On retrouve souvent ces deux ingrédients dans les recettes les plus répandues de déodorant fait maison ou zéro déchet, car ils permettent de parfumer, de renforcer l’action antibactérienne et antifongique et d’imiter la texture des déodorants crème de la grande distribution.

HUILES ESSENTIELLES

 

Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins, malgré leur démocratisation ces dernières années.

Elles ne peuvent pas être utilisées par les enfants, les femmes enceintes et certaines huiles essentielles sont toxiques pour les animaux de compagnie.

Par ailleurs, les substances parfumées (en particulier les parfums de synthèse), sont directement liées à la moitié des migraines, ainsi qu’à l’augmentation de leur apparition, ces dernières décennies (source).

Alors par principe de précaution, je préfère les éviter totalement.

NOIX DE COCO

 

La noix de coco vient de loin, j’en ai déjà parlé, ce qui ne fait pas d’elle un bon candidat pour une vie plus écolo si tu ne résides pas dans un pays producteur.

Elle présente en outre deux désavantages purement pratiques:

  • elle peut tâcher les vêtements (en particulier les vêtements clairs)
  • elle peut fondre (ce qui signifie qu’il faut la transporter dans un récipient bien hermétique).

 

 

LES ALTERNATIVES

 

Il est possible d’utiliser une huile de noisette ou une huile d’olive si appliquer du bicarbonate seul est trop irritant.

(Mais encore une fois, si c’est un peu irritant, c’est probablement qu’il y en a trop… quelques jours d’essais et tu trouveras ton style !)

Pour cela, mélange ta quantité de bicarbonate de soude habituelle à une toute petite goutte d’huile (pour ne pas tâcher les vêtements) et applique sur la peau.

A propos de l’efficacité

 

As-tu déjà utilisé un déodorant du commerce complétement fiable ?

Je veux dire: vraiment, vraiment totalement fiable, tout le temps ?

Pour ma part, et pour toutes les personnes à qui j’ai posé la question, non.

Le bicarbonate n’est pas la solution miracle qui éliminera toutes les odeurs, mais il fera au moins aussi bien que ce que à quoi tu as été habitué jusqu’à présent !

Est-ce que cette recette n’a que des qualités ?

 

Non, parce que le bicarbonate de soude est un produit issu d’un procédé industriel.

Ce procédé se base sur le sel et le calcaire, dont l’extraction n’est pas anodine pour l’environnement (carrières, poussières, consommation de ressources, impact environnemental direct…).

Comme toujours, on cherche à progresser, pas à être parfait.

P.S.: j’ai une autre recette encore plus simple: ne rien mettre !

Tu es infiniment plus capable que tu ne l’imagines.

Chacun de tes gestes compte.

Et maintenant, c’est à toi !

Tu peux commencer à inspirer les autres tout de suite grâce à la section des commentaires ! Laisse un commentaire ci-dessous et explique-nous :

>>>> Si tu fais déjà ton déodorant maison ou que tu utilises déjà cette “recette”, raconte nous tes anecdotes !

>>>> Si tu hésites encore à franchir le pas, quelles sont tes craintes, tes réserves? Trouvons une solution ensemble !

Elodie | Fondatrice d’ECOEXISTE

Diplômée en écologie, protection de l’environnement et nutrition holistique.