Cet article fait partie de ma série pour débuter le zéro déchet.

Retrouve les autres articles ici.

Fabriquer ta lessive toi-même peut être plus écolo et économique, te permettre de réduire les toxiques mais aussi être très satisfaisant ! Compte tenu des nombreuses recettes qu’on rencontre sur la majorité des blogs et dans les livres, avec des procédés longs, du matériel ou des ingrédients complexes, tu seras peut-être étonné de la simplicité de ma recette. Pourtant, ce n’est pas parce qu’une chose est simple qu’elle est moins efficace…

Il faut garder à l’esprit que la lessive telle que nous la connaissons aujourd’hui est un procédé récent, et que, sans prôner un retour en arrière en mode “c’était mieux avant” (parce que non, il n’y a pas d’Age d’Or), les lessives détergentes apparues dans le courant du XXe siècle ont révélé avec le temps leurs côtés négatifs (flacons en plastique, toxicité pour l’humain et les milieux naturels, pollution de l’eau…).

Il paraît donc préférable de procéder différemment.

Sans plus attendre, voici la recette testée et approuvée que j’utilise depuis des années!

Lessive écolo, zéro déchet, zéro toxique et facile :

– environ 60 grammes de Savon de Marseille râpé (à la main! ça prends 5 minutes !)

– 1 litre d’eau chaude (si possible tout simplement du robinet)

*

facultatif: 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc

facultatif: du bicarbonate de soude DANS LE BAC A LESSIVE (pas dans le liquide de lessive)

Les étapes

Je râpe tout simplement les 60 grammes de savon dans ma bouteille vide de 1 litre, puis je rajoute de l’eau chaude directement au robinet. Je secoue quelques secondes et je laisse reposer.

Le savon qui n’est pas dilué après l’homogénéisation va se dissoudre après quelques heures. Je prépare donc cette lessive plutôt en avance et non juste avant d’en avoir besoin.

Note: il est important de ne pas mélanger le bicarbonate de soude et le vinaigre dans la bouteille, mais bien d’ajouter le bicarbonate au moment de la lessive, si nécessaire.

 

Cette recette présente plusieurs avantages:

  • simple (il ne faut que 2 à 4 ingrédients qu’on peut trouver partout et qui sont multiusages !)
  • économique (si un bon savon de Marseille peut avoir un certain coût, le fait de l’acheter en barre de 1 ou 2 kg et de le râper soi-même au lieu de l’acheter en paillettes permet de faire des économies – et ce savon sert à tout !)
  • non toxique dans son usage normal (le bon savon de Marseille, sans être comestible, n’est toxique ni pour l’homme ni pour l’environnement et ne pollue pas les stations d’épuration !)
  • accessible au plus grand nombre (pas de matériel spécial requis, de technique particulière et coût de revient par lessive faible !)
  • enrichissante (renforce la croyance qu’on peut faire des choses qui changent le monde jour après jour soi-même !)

 

A propos du parfum et des huiles essentielles

 

Beaucoup de recettes proposent d’utiliser des huiles essentielles pour parfumer le linge et pour leur action antibactérienne et antifongique.

Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins malgré leur démocratisation ces dernières années.

Elles ont des propriétés intéressantes pour renforcer l’action du savon, mais elles ne sont pas indispensables.

Elles ne peuvent pas être utilisés par les enfants, ni, en général, par les femmes enceintes et certaines huiles essentielles sont toxiques pour les animaux de compagnie.

Par ailleurs, les substances parfumées (en particulier les parfums de synthèse), sont directement liées à la moitié des migraines ainsi qu’à l’augmentation de leur apparition ces dernières décennies (source).

Par principe de précaution, je préfère les éviter totalement et déconseiller leur usage à ceux qui ne les connaissent pas.

Si tu veux vraiment parfumer ton linge, même si l’effet sera subtil, tu peux le ranger avec des petits pochons de lavande séchée par exemple.

Tu vois, être plus écolo n’est pas nécessairement complexe!

Teste la recette et partage tes impressions avec nous!

 

Tu es infiniment plus capable que tu ne l’imagines.

Chacun de tes gestes compte.

Et maintenant, c’est à toi !

Tu peux commencer à inspirer les autres tout de suite grâce à la section des commentaires ! Laisse un commentaire ci-dessous et explique-nous :

>>>> Est-ce que tu as déjà fabriqué ta lessive toi-même ? Parle-nous de ton expérience !

>>>> Tu es encore réticent ? Qu’est-ce qui te bloque ? Trouvons ensemble une solution qui te convienne !

Elodie | Fondatrice d’ECOEXISTE

Diplômée en écologie, protection de l’environnement et nutrition holistique.