Les circonstances actuelles m’ont poussées à sortir des sentiers battus dans la cuisine, et je me suis retrouvée à tenter quelque chose qui m’a toujours paru (par la magie des préjugés) incroyablement pénible et contraignant: fabriquer soi-même son lait végétal.

Je ne consomme pas souvent de lait végétal.

Depuis que j’ai changé mes habitudes pour réduire mes déchets, je fait mes porridges à l’eau.

Avant, j’utilisais des laits végétaux du commerce, mais je n’en ai jamais vu en vrac, uniquement en briques recyclables. Or, je considère le recyclage comme un dernier recourt quand il est inévitable, pas comme une bonne façon de réduire mes déchets au quotidien. Alors j’ai tout simplement arrêté d’en acheter.

Puis, il y a quelques semaines, j’ai eu envie de lait d’amandes.

En parcourant le livre Vegan de Marie Laforêt, j’ai trouvé une recette si simple que mon mental remplis d’a priori sur le processus n’en revenait pas.

La recette du lait d’amandes de Marie Laforêt

 

Matériel: une passoire étamine ou une étamine (tissu fin) et un bon mixeur.

Ingrédients : 100 grammes d’amandes et 1 litre d’eau de qualité (filtrée et purifiée, par exemple). Facultatif: un produit sucrant.

1 (indispensable, sous peine de rater complétement la recette) : faire tremper une nuit entière les 100 grammes d’amandes dans un bol avec de l’eau (elles vont ainsi un peu ramollir).

2: le lendemain, égoutter les amandes (arroser les plantes avec cette eau, ne pas la consommer, car elle contient de l’acide phytique qui rends les amandes moins digestes), les verser dans le bol du mixeur avec 1 L d’eau, et mixer jusqu’à ce que les amandes soient bien réduites.

3 : égoutter à l’aide de l’étamine pour récupérer uniquement la partie liquide et la verser dans un récipient hermétique. Conserver au frais 3 jours maximum.

Note: ne pas jeter la pulpe d’amande, mais l’incorporer dans un plat!

Essayer

 

Plus qu’une recette de cuisine, ce court article est une ode à essayer.

Combien de temps passe-t-on à ne pas faire certaines choses parce qu’on pense qu’elles vont être pénibles, difficiles, compliquées, qu’on va être ridicule, que ça ne se fait pas, que c’est long, que c’est cher… alors qu’on n’a jamais essayé?

On a toutes sortes d’idées préconçues sur ce qu’on n’a jamais fait, c’est normal, et il arrive qu’on soit découragé d’avance et qu’on ne tente rien… Parfois, passer au-delà de ça, est une question de moment; parfois, il faut réussir à ne pas se laisser contrôler par son mental (astuce: médite!).

La vie, c’est faire des expériences, apprendre à se connaître, à connaitre le monde, à faire des tests, découvrir, explorer, innover… 

En outre, chaque expérience augmente ta confiance en toi et en ta capacité à faire des choses.

Alors, qu’est-ce que tu as toujours voulu essayer, tenter, mais que tu n’as jamais osé faire, parce que tu as des a priori?

Et si tu te lançais?

Tu n’as pas besoin de choisir quelque chose qui a l’air extraordinaire! Dans l’histoire que je t’ai racontée aujourd’hui, je n’ai pas fait beaucoup plus que de faire tremper des amandes et les mixer…

Tu es infiniment plus capable que tu ne l’imagines.

Chacun de tes gestes compte.

Et maintenant, c’est à toi !

Tu peux commencer à inspirer et soutenir les autres tout de suite grâce à la section des commentaires !

Laisse un commentaire ci-dessous et explique-nous :

>> Est-ce que tu fait des laits végétaux maison ? Quelle est ta recette ? Tu t’en sers pour quoi ?