Quand on découvre le monde du Yoga, on peut être frappé par la quantité de styles qui existent. Il y en a par dizaines! Certains sont des déclinaisons très modernes, d’autres ont des racines plus anciennes, d’autres encore sont extrêmement spécialisés. J’ai choisi de te présenter 6 styles à connaître, assez différent les uns des autres, pour commencer ton exploration du Yoga.

Quelques questions à te poser

 

Tous les styles de Yoga ne nécessitent pas la même condition physique, ne présentent pas tous la même variété, et sont plus ou moins ouvertement spirituels.

Pour t’aiguiller dans tes recherches, tu peux te poser les questions suivantes :

 

  • Est-ce que j’ai envie de transpirer, de bouger, de me défouler, ou de me relaxer, de rester en place ?
  • Est-ce que j’ai besoin de variété dans les postures, ou est-ce que j’ai besoin de ne pas avoir à réfléchir à ce que je fais?
  • Est-ce que j’ai une blessure, besoin de prendre soin de mon corps, du mal à gérer mon stress ?
  • Est-ce que j’ai envie d’une pratique très spirituelle?

Le Hatha Yoga

 

C’est souvent celui qu’on recommande aux débutants.

A vrai dire, le terme “Hatha Yoga” désigne tous les styles connus et enseignés couramment en Occident. Il ne s’agit donc pas vraiment d’un style spécifique.

Ceci dit, c’est souvent de cette manière que les studio désignent leurs classes pour les débutants. Celles-ci incorporent des pratiques lentes, utilisant les principales postures (asanas) utilisées dans les autres styles.

Pour résumer:

  • Recommandé pour les débutants
  • Rythme lent (plus lent que les autres styles), mouvements en conscience
  • Yoga essentiellement postural

Le Yoga Ashtanga Vinyasa

 

Cette pratique vient de Mysore, en Inde. Elle a été enseignée et diffusée en Occident par Sri K. Pattabhi Jois (1915-2009) et s’enracine dans les Yoga-Sutras.

Cette pratique est très codifiée. Elle comprends 6 séries (séries primaires, séries secondaires et séries avancées) qui sont des enchaînements de postures (toujours les mêmes dans le même ordre) avec une combinaison de la respiration Ujjayi, des bandhas (verrous) et des drishtis (direction du regard).

La pratique de ces séries, lorsqu’elles sont maîtrisées (ce qui requiert un long apprentissage), prennent du temps. La première série, par exemple, comporte 62 asanas et se pratique en général en 2h-2h30.

Mais ce long apprentissage a son intérêt: au fil du temps, la pratique physique s’efface, pour laisser place à la méditation, à l’attention interne, et finalement à la transformation.

Note: lorsqu’un cours d’Ashtanga Yoga Vinyasa est dit “Mysore”, la pratique n’est pas guidée par l’enseignant pour un groupe qui avance ensemble. Chacun pratique la série à son rythme, et l’enseignant passe entre les élèves pour leur faire des recommandations, les guider, leur apprendre des parties des la série etc. individuellement.

Pour résumer:

  • Exigeant physiquement, dynamique
  • Discipline et concentration
  • Toujours les mêmes postures dans le même enchaînement
  • Non recommandé aux débutants en Yoga

Le Yoga Vinyasa

 

Comme son nom l’indique, ce style découle de l’Ashtanga Vinyasa.

Il présente plus de liberté que ce dernier (pas de séries prédéfinies). Une grande attention est portée à l’alignement des postures et à la transition entre les postures, afin d’avoir une pratique vraiment fluide.

Cette pratique incorpore souvent les salutations au soleil, qui sont aussi présentes dans le Yoga Ashtanga Vinyasa.

Pour résumer:

  • Mouvement fluide entre des postures coordonnées avec le souffle
  • Dynamique
  • L’enchaînement des postures se fait selon l’inspiration de l’enseignant, chaque classe est différente

Yin Yoga (tel qu’enseigné par Paul Grilley)

 

Créé par Paul Grilley dans les années 1990, au croisement de la médecine traditionnelle chinoise, du taoïsme et du Hatha Yoga. Il diffère du Yin Yoga de Paulie Zink.

Il s’agit d’un Yoga lent, qui s’effectue au sol.

Il entre en complément des Yoga dynamiques, qui sont dans une énergie solaire (Yang). Ici, on se concentre sur l’énergie lunaire (Yin). Encore une fois, une grande attention doit être portée au ressenti et à l’état intérieur. On utilise la gravité et le relâchement musculaire pour aller étirer et renforcer les tissus conjonctifs du corps, ligaments, tendons, articulations!

Comme on reste immobile longtemps dans chaque posture (3 à 5 minutes) invite à la pleine conscience ou à la méditation.

Le Yin Yoga se base sur 3 grands principes:

Rechercher son “edge”, c’est à dire la frontière entre un étirement soutenu (mais qui ne blesse pas et ne fait pas mal) et un étirement trop intense (qu’on évite absolument).

Tenir les postures

Rester immobile dans la posture

Pour résumer:

  • Postures au sol
  • Etirement des fascia, ligaments, tendons… Des parties du corps moins souvent sollicitées et travaillées, surtout dans un mode de vie sédentaire où on passe beaucoup de temps assis sur une chaise.
  • Postures tenues 3 à 5 minutes
  • Bon pour la gestion du stress et l’activation du système nerveux parasympathique (relaxation et guérison)
  • Peut convenir aux débutants

Le Yoga restauratif

 

Pas de défi, pas de travail musculaire: en Yoga restauratif, on est là pour lâcher complétement prise.

Les cours font la part belle à une ambiance tamisée et à la relaxation. La pratique est peu physique, on est complétement dans l’être. Chaque position est tenue au moins 5 minutes, le corps complétement soutenu par des accessoires (sangles, coussins, bolsters, couvertures…).

Grâce à cette façon de procéder, on stimule la relaxation et le système nerveux parasympathique, le système d’autoguérison du corps.

Ce type de Yoga est un bon allié de la gestion du stress et pour ceux qui ne savent pas s’arrêter et prendre du temps pour eux.

Note: le Yoga restauratif n’est pas du Yin Yoga, et inversement.

 

Pour résumer:

  • Réparateur et relaxant (activation du système nerveux parasympathique)
  • Utilise beaucoup d’accessoires pour une détente totale du corps
  • Les postures sont tenues 5 à 20 minutes
  • Convient aux débutants

D’autres styles populaires: le Yoga nidra (non postural, pour le sommeil), le Yoga prénatal (pour les femmes enceintes), le Yoga Iyengar (un Yoga thérapeutique), le Yoga Bikram (pratiqué dans une salle chauffée), le Yoga Sivananda…

Tu es infiniment plus capable que tu ne l’imagines.

Chacun de tes gestes compte.

Et maintenant, c’est à toi !

Tu peux commencer à inspirer les autres tout de suite grâce à la section des commentaires ! Laisse un commentaire ci-dessous et explique-nous :

>>>> Quel est le style de Yoga par lequel tu as commencé?

>>>> Quel(s) style(s) de Yoga pratiques-tu maintenant? Lequel te plaît le plus et pourquoi?