Dans une histoire, en particulier dans les films ou les séries, on appelle « plot twist » un retournement de situation dans lequel on réalise que tout ce qu’on croyait vrai jusqu’à présent en toute bonne foi est en fait bien différent de ce qu’on imaginait (le héros est en fait mort ! le personnage secondaire est un traitre ! le monde est une illusion et tout ça se déroule dans la Matrice !).

En écologie, on retrouve parfois la même chose : on croît bien faire (et dans certaines circonstances, c’est effectivement le cas !), mais en réalité, il nous manque un élément clé qui transforme tout.

Cette série d’articles est là pour décrypter les situations où ce qu’on croit parfois être écolo ne l’est peut-être pas toujours tant que ça… Retrouve les autres articles de la série ici.

Quoi de plus bucolique que d’emmener de jeunes enfants donner quelques morceaux de pain sec à des canards sur un étang lors d’une balade au parc ? Cette pratique est particulièrement courante, surtout au retour des beaux jours. Pourtant, elle peut se révéler fatale aux canards, comme à tous les oiseaux. S’interroger sur cette habitude est aussi l’occasion de se questionner sur son lien à la nature et à la nourriture…

Le pain est mauvais pour les canards (et les oiseaux en général)

 

Tout d’abord, les canards sont des herbivores: ils n’ont pas l’habitude d’ingérer des aliments transformés.

Le pain contient du gluten (que les canards ne savent pas digérer) et du sel (la quantité maximale de sel qu’ils peuvent ingérer est beaucoup plus faible que la notre). Ces deux ingrédients sont donc néfastes pour ces animaux.

Par ailleurs, les parcs, en ville, sont des lieux de promenade privilégiés pour les citadins. Plus la densité de population est grande, plus il y aura de pain distribué aux canards. Combien de personnes jettent du pain aux canards chaque jour? Une chose infime, faite en nombre, peut avoir de sérieuses conséquences.

Comme souvent, l’excès est le problème.

En outre, les jets de pain se font souvent aux mêmes lieux. Les canards et les oiseaux prennent donc l’habitude de trouver de la nourriture en abondance à certains endroits, ne la cherchent plus ailleurs, et se regroupent, ce qui favorise la transmission des maladies entre individus.

Comme il n’est plus difficile de trouver de la nourriture, et que ce pain est si abondant et rassasiant (le pain sec gonfle dans leur estomac), les canards ne cherchent pas à diversifier leur nourriture.

Malheureusement, le pain ne contient pas les nutriments essentiels à leur santé.

Cela entraîne donc des carences, qui les rendent plus fragiles face aux maladies et aux parasites.

Mais cela entraîne aussi des malformations des ailes. Or, ce sont ces ailes qui les permettent de fuir en cas de danger (que ce soit un prédateur ou une voiture…).

Et les choses ne s’arrêtent pas là!

Le pain qui se retrouve dans l’eau, délaissé par les canards, devient une source de nourriture pour les rats, certaines algues et bactéries, notamment la bactérie responsable du botulisme, qui se transmet à l’Homme.

Source: LPO

Que faire, alors ?

 

Commence par te demander pourquoi tu donne du pain aux canards.

Est-ce parce que tu ne veux pas gaspiller du pain, du riz, de la nourriture… ?

  • Et si la solution était de mieux gérer tes stocks? Achète la quantité juste, apprends à réduire tes déchets, dose la nourriture que tu prépares, cuisine les restes, ou encore, si tu en as la possibilité, chercher à composter…

C’est parce que tu as peur que les canards aient faim?

  • Mais les animaux savent très bien se débrouiller sans nous si on ne les habitue pas à être dépendants à nous. Beaucoup d’articles sur le sujet recommandent des alternatives au pain pour les canards, mais les animaux n’ont pas besoin de nous. Arrête, tout simplement.

C’est pour créer du lien entre tes enfants et la nature?

  • Les idées ne manquent pas! Observe les oiseaux de loin, pourquoi pas dans l’observatoire d’un espace protégé, avec des jumelles ?

Pour finir, la meilleure chose que tu puisse faire pour les oiseaux, c’est travailler sur ton éco-épanouissement, pour diminuer ton impact négatif sur la planète et augmenter ton impact positif sur l’environnement.

Tu es infiniment plus capable que tu ne l’imagines.

Chacun de tes gestes compte.

Et maintenant, c’est à toi !

Tu peux commencer à inspirer les autres tout de suite grâce à la section des commentaires ! Laisse un commentaire ci-dessous et explique-nous :

>>>> Quelles autres habitudes en apparence anodines sont néfastes pour la nature? Aide-nous à faire passer le message!